Ma Photo

Qsar Assa

  • Mur_phase_1
    Port saharien, zaouïa, cité sainte, ce qsar est aujourd'hui menacé par la ruine. La richesse de son histoire s'est accumulée en autant de strates architecturales qui s'étendent des bords de l'oued au sommet du promontoire. Un vaste projet de réhabilitation est en cours.

Aguelluy: restauration phase 1

  • Aguelluy_phase_1_12
    En février 2004, avec l'association de développement du village d'Aguelluy (commune d'Amtoudi) nous réalisons une première phase de sauvetage du grenier collectif. Nous décidons de dégager les parties effondrées internes et de refaire les accès aux terrasses.

Aguelluy: restauration phase 2

  • 15aguelluy_aprs_restauration_du_porche
    En février 2006, 19 jours de travaux permettent de restaurer les porches en réinvestissant les formes et les motifs locaux. Un chantier tout en finesse où les savoirs se transmettent entre deux générations.

Inoummar: restauration phase 1

  • 03lenceinte_sud_degagee
    En mai 2005, l'association Azhor me demande de réhabiliter Inoummar, l'un des greniers les plus vastes de l'anti-Atlas. Une première phase est engagée avec les moyens locaux. Malgré la réussite obtenue de dure lutte, je me désengage devant le peu de transparence de l'association.
Blog powered by Typepad

« Pierre sèche, ancestrale et innovante, pratique durable pour les territoires | Accueil | Livraison d'un Bâtiment passif en pierres dans la province de Tata : non le monde rural n'est pas oublié. »

05 février 2018

Commentaires

Vincent Varo

Un grand BRAVO pour ton Travail Salima, une énorme estime pour les bâtisseurs qui travaillent a tes cotés ...quel magnifique témoignage... ce reportage m'a captivé et il me tarde de venir faire un tour sur tes traces... Merci de tout cœur.

Yves

Merci,un grand Bravo SALIMA ce reportage hier soir m'a ému,passionné,continu,un bonjour de la Corse

fanny deniau el maimouni

Merci et bravo ! Je partage votre blog de suite sur mon facebook (Fanny Hassan)

JC Dehaye

Extraordinaire travail qui a l'immense mérite de partir des pratiques locales des techniques ancestrales dont il y a encore tout à apprendre. J'aime bien aussi la dimension sacrée de ces bâtiments oeuvre de croyants.
Il y a une certaine convergence avec les cités saxonnes de Roumanie et les maison AKA en Chine (dont la vocation défensive n'est pas complètement établie mais à l'évidence sacrale. Votre livre peut il être commandé? ou acheté à Rabat? Merci nous y serons le 15 Juin et suivants. Jean Charles

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)