« Une démarche admirable | Accueil | Colloque International, «Patrimoines partagés autour du Sahara » à Marrakech les 12 et 13 mars 2010 »

20 février 2010

Commentaires

Fabou

Dans un système de consommation à l'échelle mondiale, où le mépris du savoir-faire ancestral et le formatage des médias (friands de polémiques) n'ont plus leur place, il est important de lutter pour conserver une vie de qualité qui restera en harmonie avec la nature.

Stan Bontems

L'on peut se demander pourquoi en si peu de temps nous avons méprisé le respect des ancêtres , quel est l'intérêt - le bien-fondé - d'un tel abandon ?
Alors que nous pensons perpétuer leurs croyances , leurs religions , leurs héritages , nous agissons dans le désordre et l'urgence au nom de quelle "modernité"...
Nos sociétés contemporaines passent beaucoup de temps à courir sans voir les traces dans lesquelles elles évoluent ; les inégalités demeurent , mais les repères ont changé :
Les tyrans sont plus discrets , les individus moins unis , les démocraties déboussolées se consolent dans un consumérisme effréné avec d'inutiles objets tape à l'oeil !
Dans tous les domaines de la connaissance , il existe désormais une rupture de la transmission / tradition dans le temps a laquelle il faut remédier pour réaliser certains concepts comme le "développement durable" ou le maintien de la "biodiversité" ...
Il en va de notre responsabilité face aux générations futures de préserver l'héritage visible et culturel encore existant du génie de nos anciens.
Merci encore à Salima pour son site et ses précieux éclairages ;
Amicalement*******Stan

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.