« Ultra-contemporanéité du pisé | Accueil | Le Ksar d'Assa présenté dans l'exposition "Escale au Sud" à Rabat »

02 novembre 2010

Commentaires

LILA

C'est super que ces richesses puissent être réhabilitées, il faut absolument que les pouvoirs publics soient conscients qu'il faut sauvegarder ce patrimoine historique qui fait la richesse de ce pays tout en les protégeant d'un tourisme aveugle...

ahmed

l'essentiel c'est que ksar d'Assa devienne un modèle à dupliquer dans le royaume tout en recevant des appuis ou des dons depuis l'europe ou le maroc.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)