« Ecoconstruction : techniques traditionnelles et innovations contemporaines | Accueil | Tissint, une maternité de pierre et de terre »

10 novembre 2016

Commentaires

Cyrielle

Bonjour,
J'admire votre travail, car vous liez la richesse de l'architecture vernaculaire à une architecture contemporaine. Alors qu'il me semble que c'est ce qui manque bien souvent lors des tentatives de revalorisation de l'architecture en terre. D'un côté on entreprend de sauver le patrimoine de la région pré-saharienne qui est mis en avant comme une image forte de l'architecture Marocaine (directement lié à l’attrait touristique). Et d'un autre côté on présente une réactualisation des modes de construction en terre pour une architecture nouvelle. Ces deux catégories fonctionnant indépendamment l'une de l'autre.

Merci pour ses vidéos sur votre travail qui me fascine.

Est-il possible pour nous, simples citoyens européens, qui n'avons pas la chance de pouvoir assister aux conférences de la COP22 d'avoir accès à des comptes rendus ou des vidéos des présentations? Sur quel site internet se rendre?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)